Histoire

Histoire de la citadelle

Accrochée à son éperon rocheux, surplombant la Ville de Dinant, la Citadelle est aménagée en musée d’armes et d’histoire depuis plus d’un siècle. Deuxième ville de la Principauté de Liège au moyen-âge, la cité des "Copères" était fière de sa "dinanderie", le travail du cuivre, et a été associée à la Hanse germanique.

 

Atteindre l’inaccessible !

Pour monter à l’assaut de la Citadelle de Dinant, le visiteur a le choix entre gravir l’escalier (daté de 1577) aux 408 marches et/ou emprunter le téléphérique de 1956 (rénové en 1997) pour apprécier un paysage époustouflant sur la Ville de Dinant.

Un grand parking, à l’arrière de la Citadelle, est accessible par le plateau et peut accueillir 150 véhicules sans engorger la Ville de Dinant ni payer de parcmètre.

 

Traverser les couloirs du temps…

En parcourant la Citadelle « hollandaise » de l’intérieur, les visiteurs apprécient l’histoire de Dinant en traversant les couloirs du temps, au propre comme au figuré : le Sac de Dinant par Charles le Téméraire et ses troupes en 1466, la construction des fortifications de la ville par Vauban, le génial ingénieur architecte de Louis XIV, les combats à la baïonnette entre soldats français et allemands et le massacre de 674 civils en août 1914... Après un court séjour en prison pour visiter les prisonniers d’un régiment disciplinaire, ils échapperont à la guillotine…

 

A 100 m au-dessus de la Meuse, on abordera un merveilleux paysage à couper le souffle...

 

Ils découvriront des scènes de la vie de garnison hollandaise (forge, cuisine, boulangerie) et se mettront dans la peau d’un « poilu » de la « Grande Guerre » dans sa tranchée pour traverser l'abri effondré… Renversant !


 
 
Conditions générales